Photos Gouter de Noël 2017

Photos randonnée dans les vignes 2017

Print Friendly, PDF & Email

Photos randonnée dans les vignes 2017 

Rando des vignes 13 sept. 2014

Print Friendly, PDF & Email

DSCN1055DSCN1048

Journée mondiale de la trisomie 21

Print Friendly, PDF & Email

Flash mob au Vigan le 19 mars 2014DSCN0747DSCN0752 DSCN0787

gouter de Noel 2013

Print Friendly, PDF & Email

gouter de Noel 16 décembre 2013

gouter de noel

gouter de noel

DSCN0655DSCN0662

Soirée ciné-débat

Print Friendly, PDF & Email

Albi. Soirée ciné-débat avec «Gabrielle»

Publié le 20/11/2013 à 03:53

Gabrielle etMartin veulent vivre leur passion  comme les autres.

Gabrielle et  Martin veulent vivre leur passion comme les autres.

La commission trisomie de l’Adapei 81 organise, dans le cadre de la journée nationale de la trisomie 21, une soirée ciné-débat ce jeudi à 20 h 45, à l’auditorium du Bon Sauveur d’Albi à l’occasion de la sortie du film «Gabrielle».

La réalisatrice, Louise Archambault, a voulu parler du besoin de liberté et d’autonomie des personnes handicapées dont le quotidien est, en grande partie, géré par leur famille et les intervenants.

Les objectifs de cette soirée sont de sensibiliser et d’informer sur la trisomie, combattre les idées reçues, valoriser l’image des personnes et permettre à chacun de mieux les connaître. «C’est aussi, expliquent les responsables de la commission trisomie de l’Adapei, l’occasion de promouvoir pour ces personnes le droit à une vie citoyenne et l’autodétermination, le prolongement logique du travail sur l’autonomie». Le débat sera animé par le docteur Christine Liard, médecin du service de pédopsychiatrie pour adolescents, de l’unité Françoise Dolto.

Gabrielle, dont le film a été projeté mardi après-midi dans le cadre du festival des Œillades au théâtre des lices, raconte l’histoire d’une jeune fille handicapée intellectuelle qui vit dans une résidence d’accueil à Montréal. Elle s’est amourachée de Martin, lui aussi handicapé, qui est un de ses compagnons dans une chorale. Mais leur entourage ne leur permet pas de vivre cet amour comme ils l’entendent. Gabrielle incarne tous ceux qui réclament leur droit à la liberté et à l’autonomie. Le film québécois a été récompensé, cette année, à Locarno et Angoulême.

La Dépêche du Midi

Opération Ame du Vin

Print Friendly, PDF & Email

adapei

 

Bénévoles, travailleurs, œnologgue, tout le monde est sur le pont pour l'opération. / Photo DDM, P S.
Bénévoles, travailleurs, œnologgue, tout le monde est sur le pont pour l’opération. / Photo DDM, P S.«Les travailleurs du domaine René Rieu ont élaboré pour vous cette cuvée exceptionnelle. Votre solidarité contribue à l’amélioration des conditions de vie des personnes en situation de handicap mental. Merci d’apporter votre pierre à cet édifice». Tout est dit sur l’étiquette des 5 000 bouteilles (et plus) qui seront mises en vente à partir de jeudi sur le marché de Saint-Juéry, vendredi après-midi au rond-point de Gesse et samedi, sur les trois marchés d’Albi et les grandes surfaces. L’association départementale des amis et parents d’enfants et adultes inadaptés (Adapei 81) renouvelle son opération 5 000 bouteilles pour la cinquième année. Avec le record à battre de 11 000 bouteilles vendues la première année.

Les bénévoles seront présents partout pour écouler «l’âme du vin», un superbe vin rouge AOC élaboré par les travailleurs handicapés du domaine René Rieu à Gaillac. Les fonds recueillis ont permis, les années précédentes, d’équiper le tout nouveau complexe du Hameau du lac à Cagnac-les-Mines. Ils serviront encore à créer une salle de remise en forme (Cagnac), acheter des tablettes numériques, installer un salon esthétique à la Renaudié, organiser une découverte en calèche des Gorges du Tarn à l’IME de Florentin. «Ce sont des actions qui ne peuvent être prises en charge, dans leur intégralité, par les budgets des établissements», précise Annie Puech-Fournier, la présidente de l’Adapei 81. Le lancement de la campagne a, aussi, été l’occasion de présenter la nouvelle œnologue du Domaine, Anne Koenig, qui arrive de la cave de Labastide de Lévis. «C’est un autre métier, d’autres valeurs et d’autres volumes qui m’attendent», confiait-elle, hier matin en présentant L’âme du vin, un AOC 2009, vendu 6 € la bouteille.

 

On peut aussi commander par carton de 6 bouteilles jusqu’au 20 novembre auprès de l’Adapei 81. Contact : 05 63 48 88 40.

Les cyclistes de l’Adapei rois du pavé

Print Friendly, PDF & Email

 

Albi. Les cyclistes de l’Adapei rois du pavé

Publié le 04/07/2013 à 04:17, Mis à jour le 04/07/2013 à 08:53

Beaucoup de bonne humeur pour les enfants et les familles de l’ADAPEI./ photo DDM, MPV

Ils n’ont pas l’intention de concurrencer les coureurs du tour de France, ce n’est pas pour autant que les cyclistes de l’Adapei sont passés inaperçus, la semaine dernière, lors de leur première sortie. Une soixantaine de participants s’étaient donné rendez-vous pour une promenade dans les rues de la ville. Malgré une météo peu engageante, imperméables sur le dos, ils ont pédalé tout sourire, accompagnés d’adhérents de l’association tous à vélo et à pied en Albigeois. Cette balade exceptionnelle fait suite à l’acquisition par l’association de vélos adaptés, permettant ainsi à des personnes handicapées de participer sans contrainte à ce type d’activité. Parti à 10h de Jarlard, le groupe a circulé dans la ville, rassuré de trouver un regard compréhensif de la part des automobilistes. «60 personnes peuvent engendrer quelques bouchons !», plaisante Michel Lehon administrateur à l’AdapeI. Comme il le souligne, cet événement est avant tout l’occasion de valoriser les capacités des personnes handicapées et leur aptitude à participer en famille à de nombreux loisirs.
Après une pause autour d’une collation, la troupe a repris le chemin du retour avant de partager un pique-nique.

Cette première sortie réussie encourage l’Adapei à renouveler l’opération, cette fois sur un chemin plus roulant.

 

 

Ballade à vélo dans les rues d’Albi

Print Friendly, PDF & Email

Albi. Un petit tour de «vél’handi» en famille le samedi 29

Publié le 21/06/2013 à 03:50

sortie

Les organisateurs de cette promenade à vélo pour tous devant le siège de l'Adapei 81./ Photo DDM.

Les organisateurs de cette promenade à vélo pour tous devant le siège de l’Adapei 81./ Photo DDM.
«Ce qu’on veut c’est montrer que même avec une personne portant un handicap mental, on peut partager un moment sportif et ludique.» Voilà ce qui, pour l’administratrice de l’Adapei 81 Charlette Fraysse-Anglès, justifie l’organisation de la balade à vélo ouverte aux personnes handicapées mentales comme aux autres du samedi 29 juin.

Les cyclistes se mettront en route à 10 heures au 64 rue André Ampère Bâtiment Morales de la ZI Jarlard, et tout est prévu pour que ce parcours de 10 km se déroule dans une ambiance familiale et festive : pour que «tous puissent profiter d’une grillade et d’un pique-nique» avant de repartir, une pause ravitaillement est prévue place du Vigan vers 11 h 30. Cette promenade compte, pour l’instant, quelque 45 inscrits.

«L’intérêt, c’est de la rendre visible»

Grâce à cette action, l’Adapei entend acquérir une visibilité qui lui manque. Sans cela, les neuf vélos spécialement conçus pour les personnes handicapées mentales (vél’handi) qu’elle prête aux non-adhérents, moyennant une petite participation, ne seront utilisés que par quelques membres de l’association. Et comme l’explique Michel Lehon, l’administrateur de l’Adapei 81 à l’origine de ce projet, ils «permettent aux enfants et aux adultes d’essayer, de se familiariser» à cette pratique avant d’envisager un achat individuel extrêmement coûteux.

Mais Charlette Fraysse-Anglès espère surtout que cette balade mixte contribuera à «démystifier» ce handicap. Et quoi de mieux pour cela que d’organiser «une à deux fois par an» cette promenade pour tous ?

soirée débat autisme

Print Friendly, PDF & Email

 

Albi. Colloque: l’autisme, grande cause national
Publié le 24/06/2013 à 03:46

Josef Schovanec, docteur en philo sophie et autiste/ Photo DDM.

Josef Schovanec, docteur en philo sophie et autiste/ Photo DDM

 Vendredi dernier, l’Adapei 81 proposait une soirée-débat sur le thème de l’autisme. Celle-ci, organisée dans l’amphithéâtre du Crédit Agricole à Albi, a connu un grand succès d’affluence.

La présence de deux personnalités reconnues dans le monde de l’autisme explique cette participation de plus de deux cents personnes ce soir-là : des familles, des professionnels mais aussi des militants engagés dans des associations en charge de personnes porteuses de handicaps. Au pupitre, Josef Schovanec, docteur en philosophie, auteur de ce livre à succès «Je suis à l’Est», porteur du syndrome d’Asperger et du docteur Thierry Maffre, pédopsychiatre, directeur du centre de ressources autisme de Midi Pyrénées.

Celui-ci a témoigné de l’avancée des recherches, matérialisée par ce 3e plan Autisme consécutif à «2 012 Année de grande cause nationale» et des progrès accomplis tout au long de ces dernières années

Un moment émouvant et plein d’espoir : les témoignages du personnel des établissements de l’Adapei 81 spécialisé dans la prise en charge de personnes avec autisme à l’IME et aux Foyers de Florentin et Cagnac. Ces éducateurs spécialisés ont présenté leur travail journalier auprès de jeunes enfants et d’adultes, fait de patience et d’un si grand dévouement.

Enfin, Josef Schovanec, ô combien patient depuis prés de deux heures, a pu par son humour conquérir la salle, décrire ce que peut être le parcours d’une personne avec autisme, nous dire les difficultés d’insertion dans une société, la nôtre, pas encore prête à accepter «l’Autre surtout quand il est différent» !

Le débat avec la salle a pu alors s’installer. Questions et réponses étaient empreintes de beaucoup de sérieux mais aussi d’une grande chaleur humaine.

Un beau succès pour l’Adapei 81.